Les gestes qui sauvent semaine du 2/3/4 avril 2019

À partir de la rentrée scolaire 2018, les étudiants inscrits dans une formation donnant accès aux professions de santé effectuent un service sanitaire et seront accueillis dans différentes structures dont les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les entreprises, le milieu pénitentiaire et les établissements d’enseignement.
En ce qui concerne l’éducation nationale, le service sanitaire doit permettre aux étudiants en santé (dentistes, infirmiers, médecins, pharmaciens, sages-femmes…) de participer à la prévention auprès des élèves en réalisant, au sein des EPLE et des écoles, des interventions avec des personnels de l’éducation nationale, sous le pilotage des chefs d’établissement et des inspecteurs de l’éducation nationale.
Le déploiement dans le premier degré s’effectuera avec le concours des directeurs d’école.
Les actions de promotion de la santé des élèves, assurées par l’ensemble des personnels de l’éducation nationale notamment les enseignants par la mise en œuvre d’actions pédagogiques et éducatives, dans le respect des missions de chacun, prennent place au sein de la politique éducative de santé à l’école qui se structure selon trois axes : l’éducation à la santé, la prévention et la protection de la santé.